23 octobre 2018

Peau Douce, notre plan hivernal

N°3-NOV-DEC

Sans-titre-2

Sans-titre-1

HL03 COUV HD

 

Posté par Jessica Xavier à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 octobre 2018

Coloration, on passe au végétal !

stefan-stefancik-204304-unsplash

Alternative naturelle aux colorations chimiques et conventionnelles, la coloration végétale gagne du terrain. À la maison ou en salon, ces teintures green n’ont plus à rougir de leurs résultats. Zoom sur ces produits doux pour nos cheveux et écolo-friendly.

L’engouement pour une beauté durable touche également les colorations capillaires. Longtemps cantonné aux marques bio et confidentielles, le segment intéresse désormais les mastodontes de la beauté comme L’Oréal Professionnel et Garnier qui ont lancé respectivement cette année Botanéa (en salon) et Herbalia (à la maison). "La coloration végétale est devenue glamour, désirable ", commente Christophe-Nicolas Biot créateur de la Maison de Coiffure Christophe-Nicolas Biot et de l’Atelier BioT.

La coloration végétale, qu’est-ce que c’est ?

Un mélange de poudres de plantes tinctoriales séchées et d’eau chaude (pour mieux révéler les pigments). Parmi les plus connues, il y a bien sûr le henné, l’indigo, mais également "le safran, la cannelle, l’abricot ", liste Christophe-Nicolas Biot. Contrairement aux colorations d’oxydation, la coloration végétale naturelle ne contient pas d’éléments chimiques ou de potentiels perturbateurs endocriniens, elle est sans danger pour la santé* et douce pour les cheveux. Autre différence, la teinture végétale est un véritable soin qui gaine, lisse et fait briller la fibre capillaire. "Plus vous faites de colorations classiques, plus les cheveux sont sensibilisés, explique Simon Assoun, co-fondateur des salons Biocoiff’. Alors qu’avec la coloration végétale c’est l’inverse. Vous pouvez en faire toutes les semaines, les cheveux seront de meilleure qualité ! " Cette couleur-soin enrobe le cheveu sans l’ouvrir pour le vider de sa couleur et d’une partie de sa substance, contrairement aux produits conventionnels : "On ne transforme pas la fibre capillaire, on l’embellit ", poursuit Christophe-Nicolas Biot.

Lire la suite

© Stefan Štefančík

Posté par Jessica Xavier à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 octobre 2018

L’ortie, un trésor nutritionnel mal-aimé

jan sedivy

Qui s’y frotte s’y pique ! Et pourtant, l’ortie, derrière sa mauvaise réputation, est un véritable trésor nutritionnel. Il est plus que temps de réhabiliter cette "mauvaise herbe" et de découvrir tous ses bienfaits !

L’ortie piquante (ou urtica dioica) pousse partout : dans nos potagers, les parcs, les sous-bois, le long des routes de campagne… Si bien que tout le monde la connaît. Elle est utilisée depuis la nuit des temps par les herboristes et phytothérapeutes pour ses vertus médicinales. Pour le commun des mortels, c’est une plante irritante à laquelle chacun s’est frotté au moins une fois dans sa jeunesse, laissant de tristes souvenirs de démangeaisons ou de cloques. Pourtant, malgré sa mauvaise réputation, l’ortie cache en ses graines, feuilles et racines des vertus nutritionnelles exceptionnelles dont il est dommage de se priver.

Les atouts nutritionnels de l’ortie

Si les feuilles, les graines et les racines peuvent être utilisées ce sont les feuilles qui sont le plus consommées. Véritable cocktail de nutriments, l’ortie est l’une des plantes les plus intéressantes d’un point de vue nutritionnel. Elle est riche en vitamines du groupe B, en vitamine E, en provitamine A, elle contient six fois plus de vitamine C que l’orange.

Lire la suite

© Jan Sedivy

Posté par Jessica Xavier à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,