A base de curcuma, huile de coco, gingembre et lait végétal, le lait d’or fait les beaux jours de nos après-midis cocooning. Zoom sur les vertus de cette boisson des yogis.

thimo-van-leeuwen-782786-unsplash

Rien de tel pour se réchauffer quand le thermomètre chute qu’une boisson chaude, gourmande et relaxante. Le lait d’or, aussi appelé golden latte ou golden milk, répond à nos envies de réconfort hivernaux. Avec sa jolie couleur mordorée, le lait d’or stimule le flux sanguin. "Sa chaleur douce réchauffe l’organisme, attention toutefois à ne pas le boire brûlant. Et bien sûr, il nous hydrate" affirme Virginie Roux, diététicienne-nutritionniste. Contrairement au café dont il ne faut pas abuser ou au thé que les personnes anémiques doivent consommer à distance des repas (car il empêche la fixation du fer), le lait d’or nous fait le plus grand bien sans trop d’inconvénient… à condition de ne pas le préparer avec du lait de coco et de lui préférer une autre boisson végétale : "Préparée avec une tasse de lait de coco, la boisson sera très calorique, le lait de coco étant riche en graisses et graisses saturées notamment" prévient la diététicienne.

Une boisson chaude inspirée de la médecine ayurvédique

Au cœur du lait d’or : le curcuma. Cette épice qui donne cette teinte typique au golden latte est utilisée depuis des siècles en médecine ayurvédique. Riche en antioxydants (polyphénols), on lui prête de très nombreuses vertus : "C'est la curcumine qui est un composé de la racine du curcuma qui aurait des activités antioxydantes" éclaire Virginie Roux. Antioxydantes, anti-inflammatoires et anticancer, la curcumine aiderait également à soulager les troubles digestifs mineurs, lutter contre la dépression… Les études sur ses bienfaits sont nombreuses mais elles restent controversées. Un point de vue que semble partager notre diététicienne-nutritionniste : "Les résultats d'études ne sont pas suffisants pour conclure à des bienfaits avérés".
Lire la suite

unsplash-logoThimo van Leeuwen